Tourbière de Jouvion - Actions et plan de gestion

Seules 20% des tourbières d’Auvergne restent à ce jour dans un état de bonne conservation. Les tourbières participent à la régulation de la ressource en eau et au piégeage du Carbone.
Les aménagements entrepris sur l'espace naturel sensible de Jouvion régule la ressource en eau, conserve un paysage ouvert composite (mosaïque de milieux) et favorise l’entomofaune (insectes).

Sommaire

Sphaine Tourbière de Jouvion

Un enjeu majeur : restaurer la tourbière

Seules 20% des tourbières d’Auvergne restent à ce jour dans un état de bonne conservation (données 2007 du réseau tourbières d’Auvergne). Alors qu’elles participent à la régulation de la ressource en eau et au piégeage du Carbone, elles sont aussi le refuge pour une flore et une faune spécifiques, rares et parfois menacées.

Pôle tourbières d’auvergneOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Exploitée pour l’élevage ou pour extraire de la tourbe de chauffage, la tourbière de Jouvion avait été dégradée. En 2004, le Conseil départemental achète une parcelle sur la tourbière de Jouvion dans le cadre de sa politique ENS et signe une convention avec la commune de Saint- Donat, propriétaire de la parcelle limitrophe : l’ENS de Jouvion est né!

Sa restauration a pour but de conserver un paysage ouvert composite (mosaïque de milieux) et de favoriser l’entomofaune (insectes). Depuis la réalisation de travaux de génie écologique et une gestion agro-pastorale respectueuse des espèces patrimoniales via un pâturage extensif, la biodiversité s’est considérablement accrue. De nombreuses espèces ont colonisé le site : araignées, oiseaux, libellules, plantes, mousses… plus de 640 espèces ont été recensées!

Une gestion partenariale - des objectifs partagés

Le Département, avec l’appui du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, au travers d’un plan de gestion, se fixe alors un objectif : restaurer ce milieu que l’on appelle Haut Marais et relancer la formation de tourbe.

Les autres objectifs du plan de gestion

  • Maintenir les milieux et les paysages ouverts.
  • Augmenter la biodiversité globale du site.
  • Animation, pédagogie et communication.

Les actions réalisées

  • Mise en défens du haut marais et mise en place d’un pâturage raisonné sur les prairies. Ce travail est réalisé avec un exploitant de St Donat qui fait pâturer son troupeau de salers suivant un calendrier défini afin de laisser la flore s’exprimer. Les résultats sont très encourageants.
  • Réalisation de nombreuses études afin de mieux connaître la biodiversité le site (inventaire araignées, suivi orthoptères, suivi papillons, suivi de la flore par placettes ….)
  • Creusement de 2 mares à des fins scientifiques et pédagogiques pour observer la vitesse de recolonisation de ce nouveau milieu par la faune et la flore. Les libellules sont les plus ravies de cette expérience !
  • En libre accès, le parcours Le parcours découverte « le Sentier de l’Azuré » propose 4 panneaux d’information. Il permet de longer les zones humides et de s’introduire sans nuisance au cœur de la tourbière.

Les actions en cours et projetées

  • Etudier la tourbe pour connaître l’histoire de la tourbière de Jouvion
  • Etude globale sur le fonctionnement hydraulique de la tourbière
  • Etude de la population Azuré des MouillèresOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre, de sa plante hôte la gentiane des marais et des fourmis Myrmica.*

Fiche identité

GestionnaireParc naturel régional des Volcans d'Auvergne
Première acquisition2004
LocalisationSaint-Donat
Surface11 ha appartemant au Département et à la Commune
Droit de préemptionNon
Statuts de protectionZNIEFF type 1 et Natura 2000 " Artense "

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 26 juillet 2019