Un cœur de nature dans un contexte périurbain

Seul espace encore naturel sur la commune, le Puy d’Aubière a été labellisé ENS à la demande de la Ville qui souhaitait préserver ce poumon vert, d’intérêt écologique majeur.

Sommaire

Le site d’environ 100 ha est coincé entre la ville d’Aubière et les doubles voies menant à Beaumont : c’est ce que l’on appelle un espace naturel périurbain.
Doté d’un riche passé viticole, il été autrefois recouvert de vignes et de 141 caves (!). Aujourd'hui, certaines abandonnées servent de refuge aux chauves-souris. La vigne a quasiment disparue et les milieux se couvrent de broussailles entraînant une dégradation des pelouses sèches, riches en orchidées.

Les milieux, la faune et la flore

Le site est composé de milieux divers : pelouses sèches sur calcaire, ourlets, fourrés et boisements. Il abrite une faune et une flore originales.

Concernant la faune recensée sur le site :

  • 64 espèces d’oiseaux recensés dont 8 espèces nicheuses d’intérêt patrimonial* : la Bondrée apivore, la Huppe fasciée, l’Alouette lulu, la Pie grièche écorcheur …
  • 55 espèces de papillons dont l’Azuré du serpolet, protégé au niveau national, le Thécla du prunier et le Grand nègre des bois, considérés comme rare en Auvergne.
  • 23 espèces d’orthoptères dont 1 espèce à statut : la Decticelle bicolore. 
  • 5 espèces de reptiles protégées au niveau national dont l’Orvet fragile et la Vipère aspic.
  • 11 espèces de chauves-souris : la Pipistrelle de Kulh, le Petit rhinolophe, la Sérotine commune.

Concernant la flore on recense 229 espèces dont 13 espèces à statut. On peut citer l’Astragale à queue de renard : le Puy d’Aubière en est l’unique station en Auvergne.
On peut citer également la Laiche humble (3ème station régionale découverte) et le Sclérochloa ferme, autre espèce très rare en Auvergne.
On recense également 12 espèces d’orchidées sur le site : Ophrys araignée, Ophrys mouche, Ophrys bécasse ….

* Une espèce patrimoniale est une espèce ayant une importance locale (pays, région): celles inscrites sur la liste rouge (outil de référence de l’UICN pour connaître le niveau des menaces pesant sur la diversité biologique), les espèces rares, ou importante d'un point de vue culturel.

Gestion du site

les objectifs et les actions

Le plan de gestion, rédigé par la LPO, fixe les objectifs suivants :

  • Conserver les habitats thermophiles et la qualité paysagère du site
  • Conserver et améliorer la biodiversité du site
  • Améliorer la connaissance du site
  • Sensibiliser le public
  • Mettre en place une gestion durable du site

Les actions réalisées

La commune a déjà réalisé l’aménagement d’un sentier de découverte, agrémenté d’une table d’orientation, de panneaux pédagogiques et de bornes thématiques.
 La maîtrise foncière sur les secteurs à enjeux du site est recherchée, en lien avec la SAFER - Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural- Un inventaire des chauves-souris, des travaux de fermeture et de mise en sécurité de caves ont été réalisés.
Des ruchers pédagogiques ont été mis en place. Chaque année des personnes désireuses de découvrir l’apiculture sont formées sur le site.
Des travaux de débroussaillage pour maintenir les pelouses sèches en bon état.

Les actions en cours et projetées

Une plaquette d’informations complète désormais le chemin de découverte ; des inventaires et des suivis approfondiront les connaissances du site, le débroussaillage se poursuivra.

Fiche identité

PorteurCommune d'Aubière
GestionnaireLPO Auvergne
Année de labellisation2011
LocalisationAubière
Surface100 ha dont 3,9 ha environ sous maîtrise publique
Droit de préemptionOui
Statuts de protection

ZNIEFF de type I « Puy d’Aubière », ZNIEFF de type II « Coteaux de Limagne occidentale »

Contact

Service Milieux naturels
Christele ROUDEIX

Christele.ROUDEIXping@puy-de-domepong.fr

04 73 42 24 35

Service communication

Article mis à jour le 03 octobre 2018