Une restauration écologique et paysagère

La Montagne du Mont, à 1300 mètres d’altitude dans la vallée de la fontaine salée est au cœur de la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy. C'est une plantation d’épicéas de 46 ha âgée d’une cinquantaine d’années. Surplombée par le Sancy, le Mont Redon et le Puy Gros, la plantation est très visible des crêtes et elle contraste avec le paysage.

Sommaire

Intégration paysagère dans la splendide vallée glaciaire de la Fontaine salée

Le Département a acquis cette plantation en 2001 avec pour objectif de réduire l’impact visuel dans ce paysage ouvert et pour augmenter la biodiversité du site. Avec ses partenaires (Réserve Nationale de Chastreix Sancy, Parc des Volcans, ONF) le Département a validé une restauration écologique et paysagère. Ce projet ambitieux s’échelonne jusqu’en 2032 avec 4 phases de travaux. A l’issue, la rectangulaire plantation aura disparu au profit d’un paysage hétérogène, alternant forêts, prairies et prés-bois, riche en biodiversité, en lisières et aux contours sinueux.

Ce paysage sera complètement intégré dans la splendide vallée glaciaire de la Fontaine salée. Les épicéas disparaitront progressivement, mais il faudra attendre une centaine d’années pour que le hêtre et les autres essences forestières locales dominent.

Un projet original au service de la biodiversité ! Quand la main de l’homme peut aussi rétablir les équilibres naturels…

Les milieux, la faune, la flore

La plantation d’épicéas est assez pauvre en biodiversité : trop dense avec des sujets identiques elles n’offrent pas des conditions nécessaires à l’accueil d’une faune et d’une flore variée. Cependant elle recèle des clairières et des zones humides qui offrent une mosaïque de milieux et une richesse incroyable ! Cette biodiversité devrait exploser avec la réalisation de la première phase de travaux qui a créé des milieux ouverts et une plantation éclaircie.

  • Concernant la flore 87 taxons ont été recensés parmi lesquels le Saule des lapons, la Canneberge commune et la Drosera. Ces espèces sont présentes essentiellement dans les zones tourbeuses de la plantation.
  • Concernant les bryophytes 145 espèces sont présentes sur le site dont 33 avec un statut d’alerte sur la liste rouge régionale.
  • Concernant les oiseaux, 57 espèces ont été observées dont 27 pourraient être nicheuses sur le site ou à proximité. Le Merle à plastron niche sur le site et fait l’objet d’un suivi particulier.
  • Concernant les papillons 4 espèces présentent sur le site bénéficient d’un statut de protection : le Cuivré de la bistorte, l’Azuré des mouillères, le Damier de la succise et le Moiré lustré.
  • Concernant les coléoptères 53 espèces ont été dénombrées.

Découvrir le site

Au coeur du Sancy

Au cœur de la réserve Naturelle de Chastreix Sancy, vous pouvez apercevoir le site Montagne de Mont depuis les crêtes ou sillonner la fontaine salée sur un des chemins de randonnées.

Restauration écologique et paysagère

La première phase des travaux est intégrée dans un plan de gestion quinquennal qui a pour objectifs :

  • La restauration écologique et paysagère : avec la mise en place progressive d’un paysage d’estives boisées riche en biodiversité
  • Eau, tourbières et zones humides : avec une amélioration de la qualité des cours d’eau et des zones humides
  • Espèces patrimoniales : avec un approfondissement des connaissances et une préservation des espèces patrimoniales
  • Communication sur l’ENS et sur les travaux de restauration

Fiche identité

GestionnaireParc des Volcans d’Auvergne
Première acquisition2001
LabellisationChastreix
Surface46 ha appartenant au Département
Droit de préemptionNon
Statuts de protectionNatura 2000 « les Monts Dore »,
ZNIEFF de la Montagne du Mont Redon et de la vallée de la fontaine salée

Zoom sur les travaux

La forêt dévoile ses nouveaux contours dans le Sancy

Des travaux impressionnants

La première phase de travaux (2014-2016) est achevée. Elle a permis la coupe d’environ 6000 m3 de bois, la création de 7 ha de clairières, l’éclaircissement de 32 ha de plantation, la suppression de 1 185 mètres de contours rectilignes, la création de 3 680 mètres de lisières. L’utilisation de la technique du câble mat pour la réalisation des travaux forestiers a permis de préserver les sols présents.

Les premiers résultats visibles

  • D’un point de vue paysager les premiers résultats sont déjà visibles depuis les crêtes ! De ce haut lieu de balade et d’observation, on peut apercevoir les nouveaux contours sinueux de la plantation, les nouvelles clairières, les éclaircies.
  •  D’un point de vue Biodiversité, de nombreux suivis ont débuté pour suivre notamment la reprise de la végétation et les premiers impacts sur la faune (suivi avifaune, coléoptères, papillons de jour et de nuit ….). 

 Premiers résultats encourageants pour la faune.Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Débardage à cheval

Au cours de cet hiver, la plantation d’épicéas a subi un coup de vent important couchant un grand nombre d’arbres. Ces chablis, groupés à l’entrée de la parcelle, ont été évacués par la technique du câble mat. En raison de son accès difficile, une petite zone n’a pas pu être traitée avec cette méthode. La technique ancestrale du débardage à cheval a été la solution. Elle a permis de sortir de petits volumes de bois sur une courte distance en limitant l’impact sur les sols. 

Quand l’énergie de l’Homme et du Cheval s’allient pour préserver un espace naturel fragile.

Contact

Service Milieux naturels
Christele ROUDEIX

Christele.ROUDEIXping@puy-de-domepong.fr

04 73 42 24 35

Service communication

Article mis à jour le 17 septembre 2018