Une rivière sauvage

À une quinzaine de kilomètres en amont de l’ENS du Bec de Dore, le val d’Allier de Joze à Maringues représente l’un des plus intéressants secteurs du Puy-de-Dôme en matière de dynamique fluviale et de milieux naturels. Mais il est également l’un des plus complexes à gérer en raison notamment du micro parcellaire et de la multiplicité des acteurs. 

Sommaire

Un enjeu majeur : préserver la dynamique fluviale

L’Allier et ses principaux affluents ont été reconnus d’intérêt européen de par la présence de nombreux habitats et espèces, témoins du bon fonctionnement d’une rivière. Ces secteurs de cours d'eau ont connu dans le passé une dynamique fluviale relativement active, que l'on retrouve aujourd'hui de façon localisée sur les tronçons non enrochés.

Cet ENS s’inscrit aussi dans le programme plan Loire grandeur nature. Son objectif : la préservation des sites naturels remarquables de la Loire et de ses affluents. Il totalise une cinquantaine de projets, 5 dans le Puy-de-Dôme dont celui sur « Joze-Maringues ».

La zone d’intervention « Loire Nature de Joze Maringues » du pont de Joze à la confluence de la Morge à Luzillat concerne 14 km du cours de l’Allier et 880 ha.

Ce tronçon de l’Allier est resté peu aménagé. La dynamique fluviale s’y exprime, l’Allier méandre, érode ses berges, régénérant ainsi les milieux naturels. Ses forêts alluviales et des sédiments participent à l’épuration des eaux. Des puits captent l’eau des nappes pour alimenter les villes voisines. Les crues s’épanchent dans la plaine évitant des flux dommageables pour les agglomérations situées en aval.

Le risque d'altération de la dynamique constitue la principale inquiétude sur l'Allier dans l'atteinte du bon état des eaux au titre de la Directive Cadre sur l'Eau.

La dynamique fluviale, indispensable au bon fonctionnement des rivières

Les accumulations de sédiments et les érosions de berge sont les ajustements naturels et nécessaires de la rivière aux fluctuations naturelles de débit et constituent la dynamique fluviale. Les nombreux prélèvements de sédiments et enrochements de berges sur l'Allier ont créé un déficit en transports sédimentaires, obligeant la rivière à éroder le fond de son lit et ainsi à s'enfoncer. Cette incision du lit a pour effets principaux l’abaissement de la nappe alluviale, et donc la réduction de la ressource en eau potable, la banalisation des milieux naturels et la fragilisation des ponts.

Les processus d’érosion, de transport et de dépôt des sédiments sont à l’origine de la création de milieux spécifiques à ces rivières et donc de la présence d’espèces caractéristiques de ces habitats naturels.

A ce titre, l’Allier est considéré comme l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe de l’ouest. Il est effectivement relativement peu anthropisé en comparaison avec les autres grands cours d’eau européens pour la plupart endigués.

 

Les milieux, la faune et la flore

La bande active soumise à cette dynamique a développé une mosaïque complexe et diversifiée de milieux naturels où la forêt à bois tendre est prédominante. Les principaux habitats naturels remarquables (d'intérêt communautaire) sont :

  • les lacs eutrophes naturels (communautés à Lentilles d’eau),
  • la végétation annuelle des rives exondées (communautés pionnières des vases humides), • les pelouses pionnières sur dômes rocheux (pelouse à sedum),
  • la forêt alluviale résiduelle (saulaie à salix abla),
  • la forêt mixte des grands fleuves (chenaie alluviale à Quercus robur).

Les principales espèces remarquables sont :

  • Pulicaire vulgaire, Souchet de Micheli, Orme lisse…
  • Saumon atlantique, Brochet, Grande alose, Lamproie marine…
  • Loutre d’Europe, Castor d’Europe
  • Grand murin, Vespertilion à oreilles échancrées…
  • Martin-pêcheur d’Europe, Bihoreau gris, Hirondelles des rivages, Sterne pierregarin
  • Agrion mignon, agrion nain, Grand cuivré des marais…

Le site, et plus largement l’axe Allier, est considéré comme un corridor « refuge » ou « trame verte et bleue » par lesquelles transitent une flore et une faune remarquables.

Autres statuts de protection / ZNIEFF type 1 et 2, ZPS, NATURA 2000, SAGE Allier Aval et Programme Loire-Nature.

Une gestion déléguée

Actuellement le Département possède à peine 3 ha dans ce vaste périmètre, aussi les actions qui sont actuellement menées sur le site sont réalisées dans le cadre du Plan Loire ou de Natura 2000 par le CEN auvergne ou la LPO. Le Département assure l’acquisition de terrain en attendant de posséder un territoire permettant une gestion au titre des ENS. 

Les actions réalisées

Voir site du CEN auvergne et de la rivière Allier

Les actions en cours et projetées

  • continuer les acquisitions sur l’ensemble du périmètre du plan Loire
  • mettre en place le droit de préemption
  • rédiger un plan de gestion.

Zoom action : Creux Berau La Bresle

Retour aux espaces sauvages sur les bords de l'Allier

Dans une ambiance forestière, le site de creux Bérau est l’un des rares sites sauvages accessibles du secteur entre Joze et Maringues. Quelques traces anciennes de l’activité de batellerie sont visibles au départ du sentier qui vous amènera progressivement dans des espaces plus naturels : forêt alluviale (peuplier noir, frêne commun, saule blanc…),boires, prairies, rives de l’Allier.

Dans une ambiance forestière mêlée de bras-morts et de clairières, il représente l’un des rares sites sauvages accessibles du secteur. Les essences forestières de la forêt alluviale.

 La présence de quelques bras-morts, d’anciennes petites gravières, et de la rivière à proximité permet de cerner l’évolution du cours de l’Allier et des activités humaines associées (batellerie, bacs, pâturage …). Quelques traces anciennes de l’activité de batellerie sont visibles et progressivement laissent place à des espaces plus sauvages.

Fiche identité

Gestionnaire---
Première acquisition2001
LocalisationJoze, Maringues, Crevant, Luzillat, Vinzelles et Culhat
SurfacePrès de 3 ha, intervention possible sur 880 ha
Droit de préemptionNon
Statuts de protection

Znieff, FR 8312013 «Val d’Allier Saint-Yorre / Joze»
Plan Loire

Contact

Service Milieux naturels
Emmanuelle TEXIER

Emmanuelle.TEXIERping@puy-de-domepong.fr

04 73 42 12 14

Service communication

Article mis à jour le 02 octobre 2018