Un refuge pour les oiseaux aux portes de Clermont

Au creux du méandre de « Gondole », en rive droite de l’Allier, à moins de 15 km du cœur de l’agglomération clermontoise, l’étang du Pacage est propice à la découverte des richesses naturelles des zones humides au gré d’anciennes gravières réhabilitées. 

Sommaire

Un enjeu majeur : restaurer un site fortement anthropisé pour mieux sensibiliser

Cette rive de l’Allier a été fortement dégradée par des années d’exploitation de matériaux alluvionnaires. Pour restituer un fonctionnement naturel du site, le Conseil départemental a mis en œuvre depuis 2004, d’importants travaux de génie écologique grâce auxquels, de nombreuses espèces et habitats, également favorisés par la proximité de la rivière Allier, sont aujourd’hui de retour sur les zones aménagées à leur intention : berges en pente douce, vasières, îles et hauts fonds… Plusieurs années d’une gestion appropriée ont permis à la flore et à la faune de recoloniser progressivement cet étang.

Parallèlement, avec l’installation d’équipements pour l’accueil du public, le site participatif « faune auvergne » enregistre de plus en plus d’observations d’espèces sur l’ENS : en 2014, il y a eu 2488 données collectées pour 95 espèces d’oiseaux. D'année en année, le nombre des observateurs devient de plus en plus important.

Les milieux, la faune et la flore

Les espèces emblématiques du site sont sans nul doute les oiseaux dont les « stars » sont le Milan noir et le Héron cendré. La complémentarité entre les massifs forestiers et les milieux ouverts comme les berges, les prairies ou le plan d’eau, permettent à de nombreuses espèces d’oiseaux de s’y nourrir et de s’y reproduire. Il accueille aussi d’autres espèces fréquentant régulièrement les espaces ouverts (berges de l’étang et de l’Allier) : des Sternes Pierregarin, pour lesquelles a été installée une île artificielle sur l’étang en vue de leur nidification, le Grèbe huppé (plongeur remarquable) et le Foulque macroule, récemment arrivé sur le site.

Libellules, reptiles et papillons sont aussi bien représentés comme le Grand Nègre des bois. Notons enfin la présence de l’Orme lisse ou de la Petite Centaurée élégante qui enrichissent la flore du site. Voici le nombre d’espèces contactées en 2014 :

  • 99 oiseaux contactés dont 37 nicheurs,
  • 23 libellules
  • 7 batraciens et 7 reptiles
  • 32 papillons de jour

Une gestion partenariale pour des objectifs partagés

La préservation de l'environnement

Le Département, avec l’appui de la LPO, au travers d’un plan de gestion de l’ENS ont comme premier objectif la préservation du site et de ses hôtes. L’étang du Pacage attenant à l’Ecopôle du Val d’Allier partagent les mêmes objectifs :

  • redonner des caractéristiques naturelles à d’anciennes gravières afin de favoriser la fréquentation par la faune et en particulier les oiseaux ;
  • développer des aménagements nécessaires à l’accueil du public dans une optique de découverte des zones alluviales et de sensibilisation à la préservation de ces biotopes et espèces associées. L’étang du Pacage s’inscrit donc dans la continuité, physique et cohérente, de ce projet.

Les actions réalisées

  • Nivellement des berges et création de hauts fonds
  • Ouverture du sentier du Milan avec la construction de deux observatoires, complétés par des panneaux d’informations, installés à l’ouest et au sud de l’étang,
  • Suivis de nombreuses espèces

Les actions en cours et projetées

Fortement modifié par les activités humaines pendant de nombreuses décennies, le site est aujourd’hui le siège de nombreuses espèces invasives. Et malgré les efforts techniques, humains et financiers investis dans cette lutte contre les espèces invasives, la renouée persiste et se propage. Depuis 2014, le Département tente une expérience avec le pâturage caprin qui semble porter ses fruits … affaire à suivre ! voir le zoom action

Fiche identité

GestionnaireLPO Auvergne
Première acquisition2002
LocalisationLa Roche-Noire
Surface18 ha
Droit de préemptionNon
Statuts de protection

ZNIEFF de type 2 et Natura 2000
« Val d’Allier entre Jumeaux-sur-Alagnon et Pont-du-Château »

Zoom action

Paturage de chèvre contre la Renouée du Japon

Introduite en Europe au XIXe siècle, la renouée du Japon a colonisé, au fil des ans, les berges des rivières. A la Roche-Noire, sur la rive droite de l’Allier, l’étang du Pacage ne déroge pas à la règle. La plante a pris ses aises et envahi cette ancienne gravière réhabilitée, classée Espace naturel sensible (ENS) par le Département.

A ce jour, il n’existe aucun moyen efficace de vaincre la renouée. Vraiment aucun ? Le Conseil départemental et la Ligue pour la Protection des oiseaux ont peut-être trouvé une solution. En 2007, la prairie située près de l’étang a été mise en pâturage par deux chevaux et fauchée régulièrement. Sans succès. La renouée continuait de progresser.

Le Département et la LPO ont mené une nouvelle expérience. Depuis 2014, en partenariat avec un éleveur local, quelques chèvres paissent près de l’étang et se régalent… de renouées sur les zones les plus envahies. Ces résultats encourageants les ont incités à reconduire cette année l’opération avec une dizaine de chèvres.

voir l'article de La Montagne Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

voir le reportage de France 3 AuvergneOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Venez découvrir le site

Un sentier aménagé avec deux observatoires et des panneaux d’interprétation permet de découvrir le site en toute tranquillité toute l’année.
Point de départ : de Clermont, rejoindre Cournon et continuer sur la D212 en direction de Pérignat-sur-Allier. Au rond-point, suivre la D1 La Roche-Noire. Roulez 1 km, sur la D1, et tournez à droite avant l'intersection montant à la Roche-Noire. Prenez cette route et garez-vous au bout du chemin. Le sentier mène à l’étang.

Pour ne pas déranger la faune, merci de tenir vos chiens en laisse

Contact

Service Milieux naturels
Emmanuelle TEXIER

Emmanuelle.TEXIERping@puy-de-domepong.fr

04 73 42 12 14

Service communication

Article mis à jour le 05 novembre 2018