Un joyau à préserver

Niché sous la butte de Brion, à 1 186 mètres d’altitude, le lac des Bordes est une perle bleue au cœur du Cézallier. Le paysage est typique du Cézallier : un plateau ouvert avec une vue à 360 degrés, composé de pâtures et de prairies.

Sommaire

Le lac des Bordes serait apparu entre 1769 et 1817, avec la création d’une digue qui aurait ennoyée une tourbière, afin de créer une pisciculture. Depuis le niveau de l’eau a monté avec le rehaussement de la digue en 1969. Propriété du Département depuis 2008, le Lac des Bordes se caractérise par la qualité exceptionnelle de ses milieux tourbeux qui forment des ilots flottants sur la surface du lac et sur lesquels poussent des plantes remarquables. Les vasières qui apparaissent à l’automne attirent également de nombreux oiseaux migrateurs parmi lesquels les limicoles qui trouvent ici de quoi se nourrir au cours d’une halte migratoire. La gestion du site consiste essentiellement à préserver la qualité de l’eau et à assurer sa quiétude.

Les milieux, la faune, la flore

Le Lac des Bordes possède un très grand intérêt patrimonial grâce à la présence de différents milieux tourbeux sur lesquels poussent de nombreuses espèces d’intérêt européen : la ligulaire de Sibérie (relique de la dernière glaciation), la scheuchzérie des tourbières, l’Andromène à feuilles de polium. A ce jour 99 plantes vasculaires et 18 bryophytes ont été recensés. On trouve la drosera rotundifolia espèce emblématique des tourbières.

Concernant la faune, on a recensé pas moins de 157 espèces d’oiseaux dont 24 sont nicheuses sur le site et 100 sont migratrices. Le nombre de migrateurs fréquentant le site est tout à fait remarquable et place le lac des Bordes en sixième position pour la fréquence d’observation des limicoles en Auvergne. Avec un peu de chance vous pourrez donc apercevoir la becassine des marais, le chavalier guignette, le courlis cendré, la grande aigrette…

Les odonates sont également bien présents sur le site avec 22 espèces présentes sont 6 a valeur patrimoniales : parmi lesquelles l’agrion hasté et la Grande æschne.

La loutre fréquente aussi régulièrement le site, très discrète elle est repérée grâce à ses épreintes qu’elle laisse derrière elles.

Gestion du site

Maintenir les milieux naturels

Avec l’appui du parc des Volcans d’Auvergne le Département, au travers d’un plan de gestion 2017 -2021, s’est fixé les objectifs suivants : 

  • Préserver la typicité des milieux tourbeux, actuellement en bon état (maintenir des milieux oligotrophes et diversifiés).
  • Favoriser la diversité faunistique présente sur le lac.

Venez découvrir le site

A la découverte des tourbières

Le site est équipé de 2 panneaux pédagogiques mais il n’y pas de sentier de découverte et vous ne pourrez pas accéder aux îlots tourbeux.
Si vous souhaitez découvrir une tourbière nous vous invitons à découvrir celle de la plaine Jacquot, tout proche, dont l’aménagement permet une immersion totale dans le monde des tourbières.
La maison de la tourbière vous permettra de tout découvrir sur les tourbières.

Pour découvrir le Cézallier et la butte de Brion (sur laquelle vous apercevrez le lac des bordes) nous vous invitons à réaliser cette promenade au départ de la Godivelle

Les médias en parlent

voir l'article de La Montagne

Fiche identité

GestionnaireParc des Volcans d’Auvergne
Labellisation2008
LocalisationBrion, commune de Compains
Surface14 ha appartenant au Département
Droit de préemptionoui
Statuts de protection

Natura 2000 « Cézallier sud »
ZNIEFF de type 1 « Lac des Bordes »

Contact

Service Milieux naturels
Christele ROUDEIX
Christele.ROUDEIXping@puy-de-domepong.fr
04 73 42 24 35

Service communication

Article mis à jour le 21 novembre 2017